Libre à Vous

Cher(e) lecteur/lectrice de Libre à Vous, vous lirez ci-dessous les informations récentes destinées à toute personne qui s'intéresse à l'enseignement catholique. Pour rappel, les anciens numéros de Libre à Vous sont toujours accessibles.

Université d’été : les traces sont en ligne !

Les traces de la 12e Université d’été de l’enseignement catholique sont à présent en ligne. Près de 600 participants ont assisté à cette journée, le 19 aout dernier, sur le thème « Du singulier au pluriel. À l’école du bien commun ».

Nous vous proposons de retrouver des vidéos, mais également des retranscriptions :

L’ensemble est disponible ici, mais aussi temporairement via l’onglet « Traces Université d’été » sur notre site http://enseignement.catholique.be, ou via Services du SeGEC > Étude > Activités > Université d’été 2016.

Pacte pour un enseignement d’excellence

Le Groupe central du Pacte pour un enseignement d’excellence assure actuellement le suivi de rapports qui ont été commandés par le gouvernement. Un séminaire doit, par ailleurs, se tenir les 18,19 et 20 novembre prochains afin de prioriser les mesures qui sont sur la table, l’objectif étant, enfin, de déterminer les réformes à mettre en œuvre dans un horizon temporel et dans un cadre budgétaire.

Création de places

Le SIEC (Service des investissements de l'Enseignement catholique) a reçu une septantaine de dossiers suite à l’appel lancé par le SeGEC auprès des Pouvoirs organisateurs de l’enseignement obligatoire (ordinaire et spécialisé) pour la création de nouvelles places dans les écoles. Ces dossiers représentent un potentiel de création de 6182 places, pour un budget de près de 22 millions EUR.

Ces projets vont à présent être classés par le SeGEC en fonction des taux de croissance démographique, commune par commune pour la Région de Bruxelles-Capitale, et par arrondissement pour la Région wallonne. Ce premier indicateur sera associé à un indice de saturation, à savoir le nombre de places encore disponibles dans l’établissement scolaire concerné. Si un arbitrage était encore nécessaire au terme de ce classement, il s’effectuerait sur base du cout relatif par place créée.

Pour rappel, le décret-programme du 10 décembre 2015 avait prévu, en 2016, une dotation exceptionnelle de 7 687 000 EUR destinée au « paiement à 100% des projets de l’enseignement libre subventionné visant à renforcer rapidement la capacité d’accueil par extension ou reconfiguration d’une infrastructure scolaire existante dans des zones où l’offre scolaire est insuffisante au regard de l’évolution de la population scolaire de la zone ». Cette dotation exceptionnelle a été versée au Fonds de garantie, et le Conseil de gestion de ce dernier, dans lequel siègent cinq représentants du SeGEC, est donc en mesure d’utiliser ces moyens.

Bâtiments : subventions au Programme prioritaire des travaux et emprunts garantis par la FWB

La Commission inter-caractère (CIC) a donné, le 18 octobre dernier, un premier aval pour l’octroi de subventions (phase 4) à plusieurs établissements dans le cadre du Programme prioritaire des travaux (PPT). Il s’agit des écoles fondamentales libres de Clavier, de Saint-Symphorien, Saint-Pierre à Leuze, Saint-Vincent de Paul à Uccle, Sainte-Marie à Bouillon, Saint-Joseph à Malonne, l’École Saint-Léon à Lillois, l’École fond. libre d’application de Leuze-en-Hainaut, l’Institut Notre-Dame sect. Saint-Martin à Anderlecht et l’École Saint-Remi-Sainte-Walburge à Liège.

Au secondaire, il s’agit de l’Institut des Ursulines à Molenbeek, le Collège Saint-Roch à Ferrières, Saint-Vincent de Paul à Uccle, le Centre d’ens. sec. libre Notre-Dame des Champs à Uccle, le Lycée Mater Dei à Woluwe-Saint-Pierre, l’Institut de la Vierge Fidèle à Schaerbeek, l’Institut Saint-Michel à Neufchâteau, l’Institut Saint-Joseph ens. technique à Etterbeek et le Collège Sainte-Marie à Mouscron.

Par ailleurs, le Conseil de gestion du Fonds de garantie a donné, en date du 17 octobre dernier, des accords de principe à plusieurs autres établissements pour des emprunts garantis par la FWB pour des constructions neuves, des rénovations ou des achats. Il s’agit, au fondamental, de l’École fond. libre pour filles Sainte-Ursule à Laeken, Saint-Amand à Sirault et l’École Saint-Vincent de Paul à Enghien.

Au secondaire, il s’agit du Collège Saint-Martin – ISM Pairay à Seraing et l’Institut Saint-François de Sales à Ath.

Éducation à la philosophie et à la citoyenneté

La FédEFoC (Fédération de l’Enseignement fondamental catholique) a distribué il y a quelques semaines, dans toutes les écoles fondamentales du réseau, le nouveau programme d’Éducation à la philosophie et à la citoyenneté (EPC) de l’enseignement fondamental catholique. Ce programme, d’application depuis le 3 octobre, a été approuvé successivement par la Commission des programmes, la Commission de pilotage et le Conseil général de l’enseignement fondamental.

Pour rappel, l’EPC est prise en compte de manière transversale dans l’enseignement catholique. Elle s’articule avec l’enseignement des disciplines : langue française, formation mathématique, éveil, religion, éducation artistique, etc.

Lire l’article paru dans le journal Le Soir

Réforme des « Titres et fonctions »

La mise en œuvre de la réforme des titres et fonctions pose de grandes difficultés principalement aux écoles de l’enseignement secondaire. Ces dernières semaines, la Fédération de l’Enseignement secondaire du SeGEC (FESeC) a entrepris de nombreuses démarches en concertation avec la Fédération des Associations de directeurs de l’enseignement secondaire catholique (FéADI) pour faire évoluer le décret. Il s’agit de faire évoluer la plateforme PRIMOWEB afin que les données qui y figurent soient fiables et que la production des PV de carence soit facilitée. Ce problème relève essentiellement de l’administration. Il s’agit aussi de résoudre des problèmes liés à certaines fiches titres ou accroches. La Commission interréseaux des titres de capacités (CITICAP) s’y emploie actuellement.

Plus fondamentalement, la FESeC réclame des modifications au décret. Elle a établi, en bonne intelligence avec la FéADI, une liste de revendications afin d’éviter l’éclatement de la charge des nouveaux enseignants sur plusieurs écoles, d’assurer les remplacements et de réduire aussi significativement la surcharge administrative liée aux PV de carence. Cela suppose notamment de pouvoir prendre en compte les titres suffisants pour élargir la charge horaire d’un nouvel enseignant ou pallier l’absence d’un membre du personnel en charge de cours accrochés à plusieurs fonctions. Cela nécessite aussi de limiter le nombre de PV de carence et la lourdeur administrative qu’ils engendrent, et de pouvoir ajuster les démarches en fonction de la durée des intérims.

Dans l’attente, les mesures prévues par la circulaire 5905 (assouplissements de formalités administratives) doivent être prolongées.

Une attention toute particulière doit également être accordée à l’immersion linguistique, pour laquelle les recrutements sont devenus plus difficiles encore. Une réflexion est menée au sein du Groupe d’accompagnement de l’immersion de la FESeC, auquel sont associées les directions. La disposition prévue par la circulaire 5909 permettant de dispenser temporairement le cours en français n’offre qu’un pis-aller en situation exceptionnelle.

Après divers contacts informels, un groupe de travail a été mis en place par le Cabinet de la ministre de l’Éducation en vue d’amender le décret. Une première réunion a permis de poser les différents problèmes. Plusieurs réunions sont programmées après les vacances de Toussaint.

Enseignement secondaire : journée autour du Plan d’actions prioritaires

La Fédération de l’Enseignement secondaire catholique (FESeC) organise, le jeudi 8 décembre prochain, une journée de rencontre et de partage autour des réalisations concrètes du PAP (Plan d’actions prioritaires) 2013-2016. Elle aura lieu au Centre culturel Marcel Hicter de La Marlagne à Wépion. Le Professeur Luc de BRABANDÈRE, philosophe et mathématicien, ouvrira cette journée. S’ensuivront des ateliers de partage et d’information, puis des expressions autour du texte de vision de la FESeC.

L’invitation a été adressée à l’ensemble des écoles secondaires du réseau.

Renseignements et inscriptions pour ce 26 octobre au plus tard

Rentrée académique de l’Enseignement de promotion sociale

La Fédération de l’Enseignement de promotion sociale catholique (FEProSoC) a tenu sa 8e rentrée académique le 17 octobre dernier, à Louvain-la-Neuve. Thème : « La valorisation des acquis : enjeux pour les adultes en reprise d’études, enjeux pour l’enseignement ».

Plus d’une centaine de personnes sont venues écouter Françoise de VIRON, professeure à l’UCL - École d’Éducation et de Formation (EDEF) - GIRSEF/RIFA (Recherche interdisciplinaire en formation d’adultes). La soirée était introduite par Stéphane HEUGENS, Secrétaire général de la FEProSoC. Ce thème sera également le fil rouge de cette année pour la fédération.

Hommage à Emmanuelle HAVRENNE

Le SeGEC a rendu hommage, le 6 octobre dernier, à sa Secrétaire générale Emmanuelle HAVRENNE qui, après douze années de mandat, a choisi de réorienter sa carrière. Entrée au SeGEC en 1995, où elle avait rejoint le Service de Gestion économique, elle a exercé sa fonction avec brio et une disponibilité sans faille. Responsable du personnel et de l’organisation générale de « l’avenue Mounier », administratrice tout-terrain auprès d’une série d’associations partenaires, responsable de référence au sein du Comité des Secrétaires généraux pour plusieurs services transversaux, elle fut également en charge de la politique des bâtiments scolaires et de la gestion économique des établissements.

Au cours des deux décennies écoulées, ses responsabilités ont été multiples et déterminantes. « Au sein du SeGEC, Emmanuelle a toujours compté parmi les ardents défenseurs d’un enseignement vraiment libre », a expliqué Étienne MICHEL, Directeur général, se méfiant des excès de la régulation étatique.

Le SeGEC la remercie pour les services qu’elle a rendus à l’enseignement catholique et lui souhaite la plus heureuse des bifurcations. À Benoit DE WAELE, qui lui a succédé le 1er septembre dernier, nous souhaitons pleine réussite et de nombreuses satisfactions professionnelles dans ses nouvelles attributions.

Un nouveau directeur au Service PO

Stéphane VANOIRBECK a été désigné, le 13 octobre dernier, directeur du Service Pouvoirs organisateurs par le Conseil d’administration du SeGEC. Il succède ainsi à Benoit DE WAELE, devenu Secrétaire général du SeGEC.

Bachelier en Droit et conseiller en prévention (niveau II), Stéphane VANOIREBECK a occupé le poste de conseiller juridique du SeGEC depuis 1993. Dans l’exercice de ses fonctions, il a notamment participé aux Commissions paritaires enseignement, aux chambres de recours et à de nombreux comités de négociation avec le gouvernement. Il préside le Fonds social du personnel ouvrier de l’enseignement, est administrateur du Fonds pour l’amélioration du bien-être dans l’enseignement, du CBENM, de l’UNIPSO, de l’UNISOC et de la Fédération européenne des employeurs de l’enseignement.

Président d’un Pouvoir organisateur en Région bruxelloise, Stéphane VANOIRBECK allie connaissances théoriques relatives au fonctionnement et aux responsabilités des asbl PO et expérience de terrain.

Asbl Take Off : connecter l’enfant malade à sa classe

Garder une vie scolaire et sociale, c’est ce que propose l’asbl Take Off aux enfants malades ou accidentés et scolarisés en Fédération Wallonie-Bruxelles, qui se retrouvent immobilisés chez eux ou en clinique. De quelle manière ? En mettant à leur disposition, gratuitement, les moyens informatiques et connexions internet nécessaires pour communiquer avec leurs copains de classe et suivre les cours par Skype, depuis l’hôpital ou leur domicile. Il s’agit ainsi d’éviter le décrochage scolaire, de briser l’isolement et susciter la solidarité des élèves de la classe.

L’établissement scolaire peut ainsi signaler un élève dans le besoin, en complétant le formulaire sur le site www.takeoff-asbl.be, en envoyant un e-mail à info@takeoff-asbl.be ou en téléphonant au 02 339 54 88. L’asbl contacte ensuite les parents, l’école et éventuellement l’hôpital afin de pouvoir installer le matériel informatique et les connexions internet. Le tour est alors joué : l’enfant se connecte avec sa classe et suit les cours à son gré, tout en décidant s’il veut être visible ou non. Un service helpdesk est par ailleurs assuré par les techniciens de Take Off.

Entr’apprendre

La Fondation pour l’Enseignement, qui réunit toutes les fédérations de Pouvoirs organisateurs de l’enseignement obligatoire en FWB et les fédérations d’entreprises wallonne et bruxelloise, organise ce 26 octobre une table ronde autour du projet Entr’apprendre. Ce projet offre la possibilité, depuis deux ans, aux enseignants de l’enseignement secondaire technique et professionnel de s’immerger quelques jours dans la vie d’une entreprise. Cette expérience leur permet de contextualiser les compétences qu’ils enseignent, d’actualiser leurs savoirs et leurs savoir-faire dans la perspective de l’évolution rapide des métiers, et de prendre aussi toute la mesure des « soft skills » indispensables à l’exercice des activités professionnelles.

Cette table ronde réunira des participants aux formations/stages, des entreprises d’accueil ainsi que la ministre de l’Éducation Marie-Martine SCHYNS.

En savoir plus sur Entr’apprendre

Disponible en librairie

L’enseignement catholique en Belgique. Des identités en évolution (19e-21e siècles) est un ouvrage volumineux écrit par des chercheurs et universitaires francophones et néerlandophones, fruit d’une collaboration entre le SeGEC et son homologue flamand Katholiek Onderwijs Vlaanderen. Richement illustré, il retrace l’évolution considérable de l’enseignement catholique depuis le 19e siècle, en s’attachant à porter une attention particulière à chacun des acteurs, dans le rôle qui est le sien.



L’ouvrage est désormais disponible dans toutes les (bonnes) librairies au prix de 49 EUR. Il peut également être obtenu directement chez l’éditeur, via son site internet. Chacune des asbl PO affiliées au SeGEC recevra un exemplaire de ce livre courant de cette semaine.




Affiche pastorale scolaire

La deuxième affiche de la CIPS (Commission interdiocésaine de pastorale scolaire) pour 2016-2017 arrivera dans les écoles après les vacances de Toussaint. Thème : « Et Toi ? Faut qu’on en parle ! »

Les affiches, les pistes d’animation ainsi que la lettre d’accompagnement sont disponibles ici







Questions parlementaires


Ci-dessous, vous lirez les questions/réponses parlementaires dont la retranscription a été récemment mise en ligne.



Liens vérifiés le 26 octobre 2016

Service Communication – SeGEC
communication@segec.be