Trouver

Le stage

 

Le stage du directeur peut être comparé à une période d’essai. La période de stage permet au PO et au nouveau directeur de mettre en place des modalités concrètes de collaboration et de s’ajuster. Durant cette période, le PO a l’occasion d’évaluer la pertinence de son choix et le directeur stagiaire peut lui-même apprécier si la fonction lui convient.  



En règle générale, le stage a une durée de 2 ans. Il peut être prolongé dans certains cas (voir fiche C6). Cette durée s’applique au stage du directeur stagiaire qui occupe l’emploi à titre temporaire dans un emploi définitivement vacant. Durant ce temps, le directeur stagiaire reste titulaire de son emploi d’origine. Il est en détachement et a la possibilité de revenir dans son emploi précédent en cas d’arrêt du stage.

 

Le stage ne peut être suspendu d’aucune manière (ni congé de maternité, ni congé quelconque). Des modifications permettant la suspension du stage dans certaines circonstances ont été demandées mais ne sont pas encore d’application.

 

Le stagiaire peut démissionner. Dans ce cas, le préavis a une durée de 8 jours calendrier et le stagiaire démissionnaire a la possibilité de retrouver son emploi d’origine.
Le PO peut licencier le stagiaire moyennant un préavis motivé de 15 jours. La personne retourne dans son emploi d’origine. Dans ce cas, il faut respecter la procédure prévue par le décret du 1er février 1993 relatif au statut du personnel (chapitre VIII). La possibilité de fin de contrat pour faute grave existe. Avant toute action de ce type, il est fortement conseillé de prendre contact avec le service juridique du SeGEC.

 

Document de référence:
La fiche C6 du document du Service Juridique relatif au statut des directeurs

Agence Web:Trynisis