Trouver

Pour quoi, pour qui, pourquoi ?

 

Deux ans après le passage du typhon Yolanda qui dévasta les îles centrales en novembre 2013, la reconstruction est en cours mais les conditions de vie demeurent très difficiles en raison de la forte augmentation du coût de la vie et de la perte de revenus pour de nombreuses familles d’agriculteurs et de pêcheurs après la destruction massive des pêcheries et des cocotiers. Par ailleurs, d’autres cyclones tropicaux très violents se sont succédé et ont causé de nouvelles destructions d’écoles au nord de l’archipel.

 

En septembre 2015, l’enseignement catholique philippin (CEAP) renouvelle son appel auprès du SeGEC pour poursuivre son soutien aux efforts de reconstruction des écoles récemment détruites dans l’île de Samar, plus particulièrement Mater Divine Gratitude College à Samar. Cette école organise de l’enseignement maternel (114 élèves), primaire (105 élèves), secondaire (123 élèves) et supérieur (58 étudiants) en technologies informatiques, soit au total : 400 inscrits cette année.
Cette école fait partie des 700 « Mission schools » que compte l’enseignement catholique philippin. Ces « Mission schools » accueillent les enfants de familles pauvres et prennent en charge leurs frais de scolarité lorsque les parents ne peuvent les assurer, en retour de quoi, ceux-ci effectuent des travaux de maintenance ou de réparation dans l’école.

 

Le SeGEC invite toutes les écoles qui le souhaitent à prendre part à cette deuxième campagne « Solidarité Ecoles Philippines, dans l'esprit de leur projet d’établissement. Pour les élèves et les enseignants, ce projet est l’occasion d’une ouverture au monde et d’une sensibilisation aux enjeux de la citoyenneté mondiale. Les écoles qui ont participé à cette action l’an passé ont témoigné de l’impact positif qu’a apporté ce souci partagé de solidarité envers les élèves de l’autre du monde, sur les apprentissages et le vivre ensemble au sein de leur établissement.

Ce projet peut être mené dans le cadre de la pastorale scolaire ainsi que dans les cours de religion, français, éveil, histoire, géographie et sciences, en lien notamment avec la problématique du réchauffement climatique.

 

 

Agence Web:Trynisis