Trouver

Histoire

En 1912, A. G. CHRISTIAENS crée les Offices d’Orientation Scolaire et Professionnelle.


En 1938, Mgr Joseph CARDIJN, aumônier général de la Jeunesse ouvrière catholique, crée au sein du Mouvement jociste, le Centre national d’Orientation professionnelle. A partir de ce centre, deux organismes nationaux voient le jour: le Centre libre d’orientation scolaire et professionnelle (CLOSP) pour la région francophone et de Centrale voor Studie- en Beroepsoriëntering (CSBO) pour la région flamande.

 

En instituant les centres PMS par la loi du 1 avril 1960, le législateur assure la permanence d’une intervention tridisciplinaire (psychologique, médicale et sociale) dans le domaine de l’enseignement, de la formation et de l’éducation.

 

En 1962, le CLOSP change de dénomination et s’appelle la Fédération des Centres psycho-médico-sociaux et d’orientation libres (FCPL) et, dans les années 80, la Fédération des Centres PMS libres.

 

En décembre 1998, la FCPL décide d’intégrer le Secrétariat Général de l’Enseignement catholique (SeGEC). L’objectif poursuivi par cette intégration est d’améliorer la coordination des synergies tant dans l’accompagnement des réformes de l’enseignement que dans la participation au sein des communautés éducatives. Les Centres PMS gardent quant à eux leur autonomie d’organisation vis-à-vis des écoles, condition primordiale pour assumer valablement leur rôle et préserver leur caractère consultatif au bénéfice des élèves et des parents.

Agence Web:Trynisis