Nos rencontres

Depuis plusieurs années, le SeGEC et son service d’étude organisent une série d’événements, parmi lesquels : des congrès, des universités d’été, des journées d’étude

Nos Rencontres (françois Tefnin)

Journées d’étude

Le service d’étude du SeGEC organise également des Journées d’étude. Celles-ci s’adressent plus particulièrement aux cadres de l’enseignement catholique.

La Journée d’étude 2018 du SeGEC avait pour thème « L’école de demain, de l’adoption de l’Avis n°3 à son opérationnalisation ».

En mars 2017, le Gouvernement a approuvé le 3ème avis du «Pacte pour un Enseignement d’excellence» rédigé conjointement par les acteurs du Groupe central (fédérations de pouvoirs organisateurs, organisations syndicales et fédérations d’associations de parents).

A partir de septembre 2017, de premières améliorations ont vu le jour. Elles visaient notamment à renforcer l’aide administrative aux directions ainsi que l’encadrement dans l’enseignement maternel.

La Journée d’étude 2015 du SeGEC avait pour thème «Les chemins d’un enseignement d’excellence au sein de l’enseignement catholique.»

Le souci de l’excellence fait partie de l’ADN de l’enseignement catholique. Il en constitue, solidairement avec d’autres, une orientation fondatrice. Le Congrès de 2012 l’a encore rappelé : «Une référence n’est vivante que si elle est mise en jeu et en pratique dans la vie réelle de l’école. La référence chrétienne a prouvé, depuis deux millénaires, son pouvoir d’inspiration. Quatre orientations semblent cruciales : l’excellence des études, le primat de la personne, la rencontre de l’altérité, l’option pour les pauvres.» La nouvelle édition de « Mission de l’école chrétienne » reproduit ce credo .

Aussi, lorsqu’il est question d’établir un pacte pour un enseignement d’excellence, nous nous sentons directement concernés. En tout cas, la longue pratique que nous en avons, nous a appris que l’excellence n’est pas un état, mais une dynamique, un défi à relever jour par jour, d’un trimestre au suivant, une année après l’autre.