Presse

Vous voulez vous tenir informé de l’actualité, de l’enseignement et du SeGEC en particulier ?

Retrouvez notre revue de presse électronique quotidienne dans l’onglet du même nom.

Vous êtes journaliste et :

  1. souhaitez lire nos communiqués ? Sélectionnez l’onglet adhoc
  2. avez une question, une demande d’interview, etc.? Adressez-vous au service communication du SeGEC. (contact ci-dessous)

 

Bibliotheques LivresVoir l'imageVoir l'image
Dh
Dh

DH Radio : « Il faudrait dix fois plus de détecteurs que ce qu’on aura fin janvier », selon Étienne Michel

Le directeur général du SeGEC a répondu aux questions de Maxime Binet sur DH Radio ce mardi matin. Étienne Michel a notamment fait le point sur la situation sanitaire compliquée dans les écoles libres, fortement touchées par l’épidémie de coronavirus et au port du masque, devenu obligatoire dès 6 ans dans les écoles. « Personne ne le souhaitait mais certains parents ont bien compris que le port du masque était devenu nécessaire. »

Sur l’obligation d’installer des détecteurs dans les classes, il a rappelé : « La décision du gouvernement de la FWB tient en trois points : il faut des détecteurs de CO2 le plus rapidement possible, il faut en mettre dans les lieux les plus opportuns et un détecteur peut être partagé entre plusieurs classes. La vraie difficulté dans cette affaire, c’est la disponibilité de ces appareils sur le marché. On a une centrale d’achat qui a pu fournir 500 détecteurs aux écoles de secondaire. Le stock a été épuisé immédiatement et, quand on a voulu le reconstituer, nos fournisseurs nous ont dit: ‘On peut vous en trouver 1000 pour la mi-janvier et 1500 pour la fin janvier.’ Si on voulait mettre des détecteurs dans toutes les classes, on devrait arriver à fournir 10 fois plus de détecteurs que ce que l’on serait capable de faire à la fin janvier. Les écoles s’équiperont au rythme où ces détecteurs seront disponibles sur le marché. »

Revue de presse

Voir l'article de presse

Rtlinfo
Rtlinfo

RTL-TVI : « Il y a une vraie pénurie de détecteurs C02 », rappelle Étienne Michel

A la suite du Codeco de vendredi, le directeur général du SeGEC, Étienne Michel, était appelé à commenter en direct les dernières mesures dans le cadre du « 19 heures » de RTL-TVI.

Sur les détecteurs de CO2 : « Je ne suis pas sûr que ce soit nécessaire d’équiper les écoles d’autant de détecteurs mais je suis sûr que ce n’est pas possible à court terme car il y a une pénurie de tels détecteurs. Nous avons pu en fournir 500, on nous en promet 2500 mais il en faudrait 10 fois plus. »

Sur les fermetures de classes dès 2 contaminations : « Je m’attends à une augmentation des fermetures durant 15 jours. »

Sur les mesures en général : « Il faut être correct : il y avait une vraie difficulté dans le fondamental, l’urgence n’était pas la même dans le secondaire. »

Revue de presse

Voir l'article de presse

Contact

Vous êtes journaliste ?
Pour toute question, demande d’interview ou photo, adressez-vous au service communication du SeGEC !

Christian Carpentier

communication@segec.be

Tél.: 02/256 70 30