Presse

Revue de presse électronique

Vous souhaitez vous tenir informé de l’actualité de l’enseignement ?
Vous retrouverez ci-dessous une sélection d’articles disponibles en ligne sur les sites des principaux médias, en sélectionnant l’onglet « Revue de presse ».
Il vous est possible de vous y abonner par mail en cliquant sur le bouton ci-dessous :

S’abonner

Communiqués de presse

Vous souhaitez prendre connaissance de nos derniers communiqués de presse ?
Vous les retrouverez ci-dessous en sélectionnant l’onglet « Communiqués ».

Service presse et communication

Vous êtes journaliste, président d’un PO ou directeur d’une école* et souhaitez joindre le Service communication du SeGEC ?

Adressez votre demande à :

  • Christian Carpentier, Directeur de la communication et Porte-parole du SeGEC :
    Mail : christian.carpentier@segec.be
    Tél : 02/256.70.30
    *Ces coordonnées sont réservées aux journalistes, PO et directions. Toute autre demande peut être adressée sur les coordonnées suivantes :

    Contact
Bibliotheques LivresVoir l'imageVoir l'image
7sur7 700x541
7sur7 700x541

Feu vert pour le projet d’accompagnement personnalisé dans l’enseignement primaire

La commission de l’Éducation du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a donné jeudi son feu vert à l’unanimité au projet de décret visant à définir les modalités de la mise en œuvre de l’Accompagnement Personnalisé dans l’enseignement primaire dès l’année scolaire 2022-2023, parallèlement à l’entrée en vigueur progressive du Tronc commun. Jean-Pierre Kherchofs (PTB) s’est abstenu.

Le dispositif élaboré à l’initiative de la ministre de l’Education Caroline Désir (PS) vise à accompagner la réforme du Tronc Commun par l’organisation de périodes d’accompagnement personnalisé de l’élève tout en garantissant à chaque élève les mêmes apprentissages.

Revue de presse

Voir l'article de presse

Lalibre 700x541
Lalibre 700x541

« La Libre » : les épreuves externes reculent dans le calendrier scolaire: voici quand aura lieu le prochain CEB

Le nouveau calendrier scolaire commence à accoucher de changements concrets pour la prochaine année scolaire, qui s’ouvrira le dernier lundi d’août pour l’enseignement obligatoire, soit le 29. Elle consistera en une alternance de périodes de six à huit semaines de cours avec des congés qui dureront chaque fois deux semaines (du 24 octobre au 4 novembre 2022, du 26 décembre 2022 au 6 janvier 2023, du 20 février 2023 au 3 mars 2023 et du 1er au 12 mai 2023). L’année s’achèvera le premier vendredi de juillet, soit le 7 juillet 2023.

Autre axe de cette réforme des rythmes : la volonté est de consacrer le plus de temps possible aux apprentissages. Ce souhait se marque clairement dans le calendrier des épreuves externes certificatives de 2022-2023 qui a été envoyé ce mercredi aux écoles.

Revue de presse

Voir l'article de presse

Ln24
Ln24

LN24 : la réforme des rythmes scolaires en question

Manifestation des enseignants, réforme des rythmes scolaires : le directeur général du SeGEC, Étienne Michel, était l’invité de LN24 pour développer ces sujets d’actualité.  « Nous percevons un malaise sur le terrain mais il est difficile de démêler les dimensions conjoncturelle et structurelle de ce malaise et il faut y ajouter la pénurie d’enseignants », dit-il. « Sur les rythmes scolaires, idéalement, on aurait dû penser les choses à échelle de la Belgique mais, pour autant, fallait-il attendre ? Je n’ai pas de réponse définitive. »

Revue de presse

Voir l'article de presse

Bâtiments scolaires : la Cour constitutionnelle donne raison à l’enseignement catholique et suspend la clé de répartition

Le Directeur général du Secrétariat général de l’Enseignement catholique (SeGEC), Étienne Michel, a pris connaissance de l’arrêt de la Cour constitutionnelle suspendant certains articles du décret « bâtiments scolaires ». Il se réjouit que la Cour ait retenu les principaux arguments de l’enseignement catholique en décidant de suspendre les articles concernant la clé de répartition des fonds européens et les taux de subventionnement. Le SeGEC demande au gouvernement de modifier le dispositif décrétal afin de garantir la bonne utilisation des fonds européens à répartir, et de tenir compte des enseignements de l’arrêt dans la réforme des mécanismes de financement des bâtiments scolaires qu’il prépare.

Communiqués

Voir l'article de presse

Lalibre
Lalibre

« La Libre » : 40 écoles « présumées incomplètes » ont refusé les inscriptions

La ministre de l’Education, Caroline Désir, a fait un premier bilan des inscriptions en 1e secondaires. Il y a globalement moins de candidats et plus de places que l’année passée. Mais à Bruxelles, 12 272 formulaires d’inscription ont été distribués pour 12 242 places disponibles à ce stade. En outre, 40 écoles ont refusé d’être considérées comme incomplètes, ces dernières représentant moins de 40% du total.

Revue de presse

Voir l'article de presse

Plus de 400 nouveaux infirmiers seront diplômés ce lundi dans les écoles du réseau libre

La nouvelle est particulièrement appréciable dans le contexte sanitaire du moment : 405 élèves recevront ce lundi leur brevet d’infirmier dans une des six écoles secondaires qui l’organisent au sein du réseau d’enseignement libre. Plusieurs dizaines de leurs condisciples
viendront les rejoindre en février ou d’ici le mois de juin, portant le nombre total de nouveaux infirmiers à plus de 500. La quasi-totalité d’entre eux disposent déjà d’une proposition de contrat de travail. De quoi soulager un secteur des soins frappé par la pénurie
en cette période particulièrement chargée.

Communiqués

Voir l'article de presse

Lalibre
Lalibre

« La Libre » : « Ce n’est pas parce que les écoles ne ferment pas qu’il n’y a pas de dégâts pédagogiques »

« La crise sanitaire a accouché d’une crise pédagogique qu’on ne combat pas avec des gants de boxe. Comment pousser chacun au mieux de ses possibilités, sans occulter le vécu de la pandémie mais en restant assez exigeant ? Il est temps d’avancer dans la stratégie », dit Monique Baus dans l’éditorial de La Libre.

Revue de presse

Voir l'article de presse

Sudinfo
Sudinfo

Sudinfo : des parents de plus en plus radicaux

Les parents d’élèves ont des attitudes de plus en plus radicales : c’est e thème d’une enquête de l’Union des associations de parents de l’enseignement catholique (Ufapec). Cela concerne surtout les questions d’échec, de décrochage, les règles disciplinaires et les voyages scolaires. Interrogé sur le sujet, Étienne Michel, directeur général du SeGEC, rappelle : « L’école actuelle est ouverte au dialogue avec les familles, mais il y a des sujets non négociables. »

Revue de presse

Voir l'article de presse

2021 10 15 Communiqué Commun Segec Ufapec Sur Les Bâtiments Scolaires Pour Site (003)
2021 10 15 Communiqué Commun Segec Ufapec Sur Les Bâtiments Scolaires Pour Site (003)

Bâtiments scolaires : le SeGEC et l’UFAPEC sollicitent l’arbitrage de la Cour constitutionnelle

Les Conseils d’administration du Secrétariat général de l’Enseignement catholique (SeGEC) et de l’Union francophone des associations de parents de l’Enseignement catholique (UFAPEC) ont décidé de solliciter l’arbitrage de la Cour Constitutionnelle concernant la répartition des fonds européens affectés à la rénovation des bâtiments scolaires de Wallonie et de Bruxelles ainsi qu’à l’amélioration de leur efficacité énergétique. L’objectif de cette initiative est de combiner la mise en oeuvre volontariste du plan de relance avec la nécessité d’en rééquilibrer certaines des dispositions. Les pouvoirs organisateurs (PO) de l’enseignement catholique prennent en effet actuellement une part active dans la préparation de projets concrets.

Communiqués

Voir l'article de presse