Presse

Vous voulez vous tenir informé de l’actualité, de l’enseignement et du SeGEC en particulier ?

Retrouvez notre revue de presse électronique quotidienne dans l’onglet du même nom.

Vous êtes journaliste et :

  1. souhaitez lire nos communiqués ? Sélectionnez l’onglet adhoc
  2. avez une question, une demande d’interview, etc.? Adressez-vous au service communication du SeGEC. (contact ci-dessous)

 

Bibliotheques LivresVoir l'imageVoir l'image

Chaque jour (en dehors des congés), nous proposons une revue de presse électronique quotidienne qui reprend des liens vers des articles disponibles sur les sites internet des journaux ou périodiques traitant de l’actualité de l’école. Pour recevoir notre revue de presse, envoyez un email à communication@segec.be

Sudinfo
Sudinfo

Sudinfo : des parents de plus en plus radicaux

Les parents d’élèves ont des attitudes de plus en plus radicales : c’est e thème d’une enquête de l’Union des associations de parents de l’enseignement catholique (Ufapec). Cela concerne surtout les questions d’échec, de décrochage, les règles disciplinaires et les voyages scolaires. Interrogé sur le sujet, Étienne Michel, directeur général du SeGEC, rappelle : « L’école actuelle est ouverte au dialogue avec les familles, mais il y a des sujets non négociables. »

Revue de presse

Voir l'article de presse

Lalibre
Lalibre

« La Libre » : « Ce n’est pas parce que les écoles ne ferment pas qu’il n’y a pas de dégâts pédagogiques »

« La crise sanitaire a accouché d’une crise pédagogique qu’on ne combat pas avec des gants de boxe. Comment pousser chacun au mieux de ses possibilités, sans occulter le vécu de la pandémie mais en restant assez exigeant ? Il est temps d’avancer dans la stratégie », dit Monique Baus dans l’éditorial de La Libre.

Revue de presse

Voir l'article de presse

Lalibre
Lalibre

« La Libre » : 40 écoles « présumées incomplètes » ont refusé les inscriptions

La ministre de l’Education, Caroline Désir, a fait un premier bilan des inscriptions en 1e secondaires. Il y a globalement moins de candidats et plus de places que l’année passée. Mais à Bruxelles, 12 272 formulaires d’inscription ont été distribués pour 12 242 places disponibles à ce stade. En outre, 40 écoles ont refusé d’être considérées comme incomplètes, ces dernières représentant moins de 40% du total.

Revue de presse

Voir l'article de presse

Ln24
Ln24

LN24 : la réforme des rythmes scolaires en question

Manifestation des enseignants, réforme des rythmes scolaires : le directeur général du SeGEC, Étienne Michel, était l’invité de LN24 pour développer ces sujets d’actualité.  « Nous percevons un malaise sur le terrain mais il est difficile de démêler les dimensions conjoncturelle et structurelle de ce malaise et il faut y ajouter la pénurie d’enseignants », dit-il. « Sur les rythmes scolaires, idéalement, on aurait dû penser les choses à échelle de la Belgique mais, pour autant, fallait-il attendre ? Je n’ai pas de réponse définitive. »

Revue de presse

Voir l'article de presse

Lalibre
Lalibre

« La Libre » : des balises pour les règlements d’ordre intérieur des écoles

Un guide à l’attention des directions d’écoles sera diffusé d’ici la prochaine rentrée scolaire pour les accompagner dans l’élaboration ou la révision de leur règlement d’ordre intérieur (ROI), dont certains sont pointés pour leur sexisme ou leurs atteintes aux droits fondamentaux, a annoncé mardi la ministre de l’Education en Fédération Wallonie-Bruxelles, Caroline Désir (PS).

Revue de presse

Voir l'article de presse

Ln24
Ln24

LN24 : « Un vêtement est un langage, les règlements doivent être écrits avec les élèves »

En marge du débat sur les règlements d’ordre intérieur des écoles, jugés trop souvent discriminatoires par le Conseil des élèves francophones (CEF), la ministre de l’Éducation, Caroline Désir (PS), a annoncé des mesures. Son parti, par la voix de la députée Delphine Chabbert, a insisté sur le caractère « sexiste » des règles sur les tenues vestimentaires. LN24 organisait ce jeudi matin un débat avec la députée, le CEF et le SeGEC, représenté par son directeur de la communication, Christian Carpentier : « Nous émettons des recommandations vers les écoles mais dans le sens d’un co-construction des règlements avec les élèves pour définir ce qu’est une ‘tenue correcte’ car un vêtement est un langage. »

Revue de presse

Voir l'article de presse